Méthodologies


Nous connaissons diverses méthodologies et les appliquons avec légèreté pour rester en adéquation avec les besoins réels de l’organisation qui nous appelle. Nous ne croyons pas à une solution unique et préférons avoir notre besace remplie d’outils. Le propre de l’humain serait l’intelligence alors nous l’appelons dans chaque situation en comprenant l’intention et le contexte pour choisir l’outil approprié.

 

La nature nous prouve chaque jour son intelligence et sa durabilité, et comme de plus en plus de pionniers, nous tentons de comprendre les principes pour nous en inspirer. C’est le biomimétisme organisationnel !

 

Quatre principes structurent nos actions :

  1. suivre la force de vie
  2. inclure et transcender
  3. l’organisation en holarchie
  4. la cohérence entre la forme et le fond

Articles :

  • Le biomimétisme organisationnel

suivre la force de vie

Un principe clef est la force de vie, ou tension, qui invite à évoluer. Une tension négative indique un besoin tandis qu’une tension positive révèle un désir.

Plutôt que de prétendre contrôler le monde avec nos têtes, nous ressentons et utilisons ces tensions pour nous mettre en mouvement. Bien entendu nous tenons notre “Intention” afin de canaliser cette force vers le cap pointé. Cette union des forces d’accueil (féminines ?) et de focalisation (masculines ?) permet d’atteindre avec souplesse les buts fixés. Sérendipité et rigueur dansent ensemble pour nous aider à évoluer.

Le processus de design est très organique puisqu’il voit la situation, écoute les besoins et marche pas à pas en prototypant les solutions qu’il perçoit.

inclure et transcender

La nature est inclusive ou intégrative.

Cherchant le “ET” plutôt que le “OU”, nous abordons les situations en prenant en compte les différents dimensions en jeu et en appliquant le “inclut et transcende” de l’approche intégrale. Ainsi les 3 dimensions “JE, NOUS, ENVIRONNEMENT” sont à entendre pour créer des solutions soutenables. L‘inclusion des sagesses ancestrales, des méthodes modernes et des innovations disruptives ouvre des perspectives souhaitables.

Plusieurs courants d’innovation s’affrontent actuellement : les “Technofix” partisans du salut par la technologie , les “New age” convaincus que seul le travail sur soi nous sauvera, les “Décroissants” et “Humanistes” qui prônent le changement de valeurs et de comportements, le “Nouvel Ordre Mondial” qui exhortent l’instauration d’un gouvernement et d’une économie mondiaux. Tous ces mouvement ont raison et tort !

Il nous semble que seul l’inclusion et la transcendance de ces 4 courants nous permettra de faire, en tant qu’humanité, notre prochain pas d’évolution.

l’organisation en holarchie

Une “holarchie” est la façon dont la nature s’organise : atome / molécule / cellule / organe / système / corps ou lettre / mot / phrase / paragraphe / chapitre / livre.

Chacun des ses composants est un “holon” qui a sa propre autonomie dans son périmètre. Un holon est composé lui-même de holons dont il dépend – sans cellule pas d’organe. Il est aussi membre d’un holon qui est plus que la somme des holons pairs – un organe n’est pas l’addition de cellules. L’holarchie est donc un système d’holons organisés en niveaux où les entités de même niveau communiquent entre elles et reçoivent aussi de l’information des niveaux ‘inférieur’ de celui ‘supérieur’.

Notre vocabulaire manque pour exprimer le holon de niveau ‘inférieur’ de celui ‘supérieur’ car ici il n’y a aucune notion de hiérarchie de valeur.

Ceci permet de transcender le dilemme entre les systèmes hiérarchiques ou tribaux. Cette approche unit harmonieusement l’évolution individuelle et le sens du collectif et pourrait, semble t-il être appliqué mondialement. En distribuant l’autorité et les responsabilités à chaque niveau, en partant du local (niveau ‘inférieur’) vers le global (niveau ‘supérieur’), en interconnectant les holons de même niveau pour leur donner de “l’holoptisme”, et en ouvrant des flux d’information entre chaque niveau et dans les DEUX sens.
Ils sont  façonnés en module qui peuvent s’imbriquer pour faire des parcours

la cohérence entre la forme et le fond

C’est peut-être le plus challengeant tellement il est aisé d’y échapper, et peut-être que les tensions ressenties (comme vu plus haut) ne sont en fait que l’expression des frictions entre ces deux aspects de la réalité…

Nous appliquons ce principe dans nos animations. Aujourd’hui tant de colloques sur l’innovation sociale restent en mode conférence passive, tant de réunions d’acteurs de la Transition reproduisent les vieux schémas de celui qui parle le mieux, tant de projets prônent l’intelligence collective en restant isolé et attaché à leur production.

Nous le mettons en oeuvre également en s’appliquant à nous-mêmes ce que nous conseillons aux autres. (voir notre fonctionnement).

Exemples de prestation :

  1. nouveaux outils pour nouveaux territoires
  2. bilan Richesses
  3. diagnostic et solution sur une situation donnée
  4. formation de Facilitateur de Coopération
  5. parcours de Champion de Coopération

Articles :

 

Exemple : processus de conception de Wezer

Par exemple nous avons appliqué la méthodologie “The Natural Step” et “Pensée Design” pour concevoir Wezer. Comme nous avions diagnostiqué la problématique en 4 axes et que nous souhaitons atteindre la situation désirée, nous avons compris les 4 leviers nécessaires.

Problèmes Situation désirée Leviers nécessaires
Besoins insatisfaits par manque de ressources Ressources suffisantes et Besoins satisfaits Mutualiser et faire rencontrer  les ressources et les besoins
Dispersion des ressources Ressources rationalisées Focaliser les énergies
Navigation à l’aveugle et seule Actions tissées et contagieuses Clarifier les impacts et communiquer sur les bonnes pratiques
technologie à effet silo et inaccessible Apps accessible et centrée sur les communautés modèle FLOSS, modules intégrés, interface utilisateur agréable

 

voir le processus complet de conception de Wezer

Inventaire des méthodologies

Voici quelques unes des méthodologies dont sont teintées nos interventions :

 

diagnostic de situation et conception de solutions Développement personnel Développement organisationnel Intelligence collective
Pensée Design:

  1. Empathie
  2. Définition
  3. Idéation
  4. Prototypage
  5. Test
Principes du développement humain selon l’Institut de Noetic: “Intention + Attention + Repetition” Principes de développement des Organisation 3.0 comme l’Holacratie = distribué, fractal, transparent, inclusive, pilotage dynamic, autocratie + sociocratie Rôle d’équipe Belbin
systémie Neuro-Semantique : accomplissement personnel au-delà de la PNL (programmation neuro-linguistique) Théorie en U : démarche d’innovation inclusive Codev
AQAL: vision intégrale qui inclut les dimensions individu / collective & subjective / objective Analyse Transactionnelle développement Lean, Agile ne pas réinventer la roue, prendre le mieux qui existe déjà
Carte heuristique : organique, cerveau gauche & droit Programmation Neuro-Linguistique) Open source, open data, open gov inclure ET transcender
Courbe d’évolution en U : pour comprendre que “innovation = passé + présent” Communication Bienveillante, Non Violente évaluation participative qualitative (méthode Spiral, Utilité Sociale, Cercle des indicateurs) pas à pas

pilotage dynamique

Roue des directions Développement du potentiel Humain Business Model Canvas Théorie des jeux
The Natural Step Méditation, Pleine Conscience, Sophrologie Business Intelligence Grilles Interculturelles de Ofstede
coachin Integral Ecoles managériales Pédagogie active
Bilan de Compétence Ecoles économiques Education Populaire
Personal Branding Atelier des métiers leadership relationnel, intégral
ayurveda complexité et décision followership
psychosophie chaine de valeurs Spirale dynamique
thérapies énergétiques comptabilité, paie, gestion commerciale
chamanisme marketing
alimentation et hygiène de santé